image2
image1

Les méthodes de protection privilégiées (enrochement, tapis granulaires, végétalisation, techniques mixtes) sont adaptées aux conditions d’érosion, à l’énergie des vagues et des courants, à la morphologie des rives et à la vocation des terrains. Elles sont réalisées dans le respect de l’environnement et de l’intégrité du milieu riverain.

  • Analyse et suivi de l’érosion (cours d’eau, plan d’eau naturel et aménagé)
  • Évaluation de la sensibilité à l’érosion et évolution anticipée dans le cadre d’aménagements projetés
  • Sélection de méthodes de protection adaptées au milieu récepteur
  • Évaluation de la faisabilité des travaux et estimation des coûts
  • Conception et dimensionnement des ouvrages
  • Coordination et surveillance des travaux de construction
  • Suivi de l’efficacité des ouvrages