skip to Main Content

La géomorphologie au service de l’archéologie et de l’aménagement urbain (le cas de la ville de sherbrooke)

Les géomorphologues de Poly-Géo sont des experts des paysages naturels, qu’ils décodent et représentent à l’aide de cartes, de photographies aériennes et de modèles numériques de terrain (Lidar). Ce sont des spécialistes de l’analyse multi-dates, qui permet, grâce aux banques de photographies aériennes, de reconstituer l’évolution des milieux, tant naturels qu’urbanisés. Mots clés : Archéologie / géomorphologie / sherbrooke

Photo aérienne de la ville de sherbrooke en 1945Photo aérienne de la ville de sherbrooke en 2013

Déplacer le curseur de droite à gauche pour en découvrir davantage.

En milieu urbain, l’expertise des géomorphologues est mise à profit, entre autres pour appuyer la recherche archéologique et la planification de l’aménagement du territoire. C’est dans cet esprit que la ville de Sherbrooke a recouru aux services de Poly-Géo pour :

  • documenter le cadre naturel du site de fondation de la ville, au confluent des rivières Magog et Saint-François;
  • reconstituer les étapes de développement du site depuis le milieu du XIXe siècle.

L’examen minutieux de cartes anciennes et de plusieurs séries de photographies aériennes remontant au début des années 1930 a permis :

  • d’identifier des surfaces naturelles demeurées intactes – des terrasses alluviales sur les rives de la rivière Saint-François – présentant un fort potentiel pour l’archéologie préhistorique (1);
  • de subdiviser le secteur d’étude en une cinquantaine de zones, selon le niveau de perturbation du sol et l’âge relatif des étapes d’occupation du territoire.
Carte des zones de l'étude pour la géomorphologie dans la ville sherbrooke
Carte générée par la firme Ethnoscop à partir de l’information produite par Poly-Géo inc.

Ce type d’étude fournit aux archéologues de précieux outils pour élaborer des stratégies d’inventaire et cibler la recherche des vestiges d’occupation humaine. Elle donne aux planificateurs des balises pour le développement et la mise en valeur de leur territoire.

(1) Un site archéologique remarquable de la période paléoindienne (11,600 à 9,000 AA) a été mis à jour en 2013 sur les rives de la Saint-François, à Brompton, une dizaine de km en aval Sherbrooke.
Mots clés : Archéologie / géomorphologie / sherbrooke

Si vous souhaitez poursuivre vos recherches sur cette thématique nous vous invitons à consulter la vidéo produite par la compagnie Kruger Inc.

Poly-Géo procède couramment à de telles analyses pour accompagner les spécialistes dans leurs projets divers et variés.

Pour plus d’information sur cette thématique, n’hésitez pas à vous référer à notre section service ou à nous contacter.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre blanc gratuit

Découvrez les possibilités et les pièges de Google Earth® et apprenez à détecter quand faire appel à des experts.

Back To Top